vendredi 8 juillet 2016

20 détails qui comptent pour se sentir en vacances


 L'été est là, et avec lui, une certaine envie de faire l'éloge de la lenteur, d'adopter le rituel de la sieste aux heures chaudes. Une certaine envie de faire les choses différemment, que ce soit les vacances ou pas, d'ailleurs. Je pense réellement qu'il tient souvent à peu de choses de se sentir en vacances, de se créer les occasions de passer à l'heure d'été, quelque soit notre situation. Cela ne remplace pas les grands voyages, mais cela aide souvent à patienter lorsqu'on a prévu de partir en fin d'été, et, quand il n'est pas possible de partir, cela aide à poser un autre regard sur son environnement, à le redécouvrir par le détail et les jolis moments d'autant mieux savourés. 
De mon côté, je me réjouis de partir en voyage bientôt, mais en attendant, je brûlais d'impatience de me sentir ailleurs, et je voulais que l'été soit là, tout de suite, qu'il m'enveloppe de sa chaleur pour deux mois entiers. 

Alors tandis que juillet est arrivé, j'ai voulu réfléchir aux petites choses que j'allais changer dans mon quotidien pour que ce soit l'été, vraiment, tout de suite. 

20 détails tout simples, une liste évidemment pas exhaustive, encore moins originale, mais qu'il m'a semblé amusant de venir partager avec vous aujourd'hui. J'espère que vous y retrouverez quelques petits plaisirs de votre routine d'été.

1- S'octroyer du temps pour lire au soleil. 


2 -  Glisser des glaçons dans ses boissons d'été.

3 -  Enfiler des vêtements plus légers. 

4 - Marcher en sandales / espadrilles. C'est simple, lorsque j'enfile des espadrilles, je peux bien me trouver en Bretagne, dans le Sud ou en Picardie, je me sens en vacances. 

5 - Marcher pieds nus dans l'herbe / le sable.

6 - Mixer des fruits pour concocter des smoothies.

7 - Ramasser plein de choses dans la nature et fabriquer d'autres choses avec elles. Outre les coquillages que je persiste à peindre malgré un résultat toujours discutable, l'été j'amasse les petits trésors trouvés ici et là au gré de mes balades. Fleurs des champs avec lesquelles je tresse des couronnes pour les cheveux de mes petites nièces, pommes de pin, des bois flottés qui deviennent de parfaits supports pour des tissages, ou encore une foule de bâtons aux formes rigolotes que je m'amuse à barioler de toutes les couleurs possibles. 


8 - Instaurer un nouveau rituel (de mon côté, j'ai choisi de débuter un petit projet qui me change de ma routine créative. Je vous en parlais dans mon article de lundi en vous présentant mon carnet d'été).

9 - Multiplier les escapades dans sa propre région. Il me reste encore tant à découvrir de ma Bretagne, je me le répète chaque fois que j'entrevois des photos d'une falaise méconnue sur Instagram, un bord de mer que je n'ai encore jamais arpenté, un village typique… Cet été j'aimerais saisir les occasions pour retourner explorer la Pointe du Raz et les petites criques aux eaux turquoises de la presqu'île de Crozon, découvrir la Pointe du Van, les Monts d'Arrée (check!) et un petit peu plus de la Bretagne Nord. Je suis convaincue qu'on peut toujours être dépaysé à deux pas de chez soi. 

10 - Préparer des salades d'été. Salade de fruits, sucré-salé ou salé tout court, les salades deviennent vraiment mon repas estival de base, déclinable à l'infini et délicieux avec les fruits et légumes de saison, qui - ça y est - commencent à avoir réellement du goût !

11 - Manger des glaces.

12 - Pique-niquer en extérieur / déjeuner-dîner en terrasse avec ses proches en refaisant le monde. 

13 - Délocaliser le plus souvent possible son "bureau" en extérieur. Evidemment, ce n'est pas toujours faisable, mais je me rends compte qu'il y a malgré tout une foule de choses que je peux faire en extérieur. Sortir le macbook à l'ombre sur la terrasse, broder à la plage sous mon parasol et bien calée contre les rochers…

14 - Diminuer le temps passé sur l'ordinateur. 

15 - Couper les informations. Pas facile pour moi de me déconnecter de l'actualité, car je suis quelqu'un qui aime me tenir informée des choses, je reçois des notifications sur mon téléphone dès qu'un évènement majeur se produit dans le monde, mais dans un contexte où l'actualité atteint un seuil de morosité maximal, ponctué de drames quasi quotidiens, je sature, et j'ai aussi envie de profiter de l'été pour appuyer égoïstement sur le bouton "pause". 

16 - Aller voir le lever / le coucher du Soleil. Je pense que c'est tout simplement le spectacle le plus beau et le plus universel du monde, dont je ne crois pas qu'il soit possible de se lasser.

17 - Faire quelques séances de méditation. Je ne suis pas vraiment assidue à la méditation, mais je sais que l'été sera la période idéale pour moi pour renouer avec l'utilisation de mon application préférée pour cela, Petit Bambou, en extérieur bien sûr. J'ai toujours du mal à me concentrer sur les bruits qui m'entourent lorsque je débute une séance à la maison, mais je ne trouve rien de plus agréable que de réitérer cet exercice au bord de la mer, lorsque les bruits d'oiseaux se surajoutent à ceux des feuilles et à celui des vagues. 

18 - Aller courir plus souvent. Je crois avoir réussi, depuis un an, à ancrer le running comme une habitude assez solide dans mon quotidien, à raison de deux (toutes) petites séances par semaine, mais je trouve aux running estivaux une saveur toute particulière, peut-être parce que je m'efforce d'aller courir plus tôt, avant que le Soleil ne soit trop haut dans le ciel, que l'environnement est alors encore un peu endormi et que seuls les oiseaux règnent.

19 Préparer son prochain voyage. Mine de rien, la préparation de mon voyage d'été, prévu dans quelques semaines, m'aide à me sentir déjà un peu ailleurs. Il y a tellement de choses auxquelles penser avant de partir, de guides à feuilleter, que finalement, le voyage commence toujours avant le vrai départ.

20 - Et puis, petit privilège de bretonne, aller voir la mer avant que notre "vraie" journée ne commence, quand la plage n'appartient qu'à nous. J'ai souvent entendu dire autour de moi qu'en habitant près de la mer, on devait avoir l'impression d'être tout le temps en vacances. C'est sûrement un peu extrême, pour moi en tout cas, mais je dois reconnaître que je suis quelqu'un qu'un bon bol d'air iodé suffit à faire voyager, et que je pourrais rester assise face à la mer des heures durant sans me lasser. 

Et vous, changez-vous quelques-unes de vos habitudes pour vous sentir en vacances quand ce n'est pas le cas ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Moi aussi je change mes habitudes quand l'ete arrive histoire de me sentir en vacances avant l'heure! Ca fait un bien fou :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait un bien fou, nous sommes bien d'accord ! ;)

      Supprimer
  2. J'aime tellement ce billet <3
    Je dirais le même programme à quelques exceptions près, et j'ajouterais une playlist ensoleillée, porter du vernis corail, mettre des bracelets colorés et une bague que je ne porte que l'été. Et penser à septembre quand je partirai et que la plupart des gens feront le chemin inverse ;)
    Bel été Marion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurélie !
      Oh oui, le vernis corail ! Je porte du vernis à ongles quasi 365 jours par an, mais je dois reconnaître qu'il y a des couleurs que j'associe clairement à l'été, et le corail en est un exemple parfait ! <3
      Hihi, vivement septembre pour toi alors. ;)

      Supprimer
  3. Je vois qu'on a à peu près les mêmes petits plaisirs l'été :) J'aime également regarder les étoiles le soir sur un transat et dormir nue avec un fin drap par dessus plutôt que sous 3 tonnes d'édredon comme en hiver. haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à mille autres petits trucs depuis la rédaction de ce billet, comme quoi, la liste était vraiment loin, loin d'être exhaustive, mais elle s'allonge rien qu'avec ton commentaire ! ;)

      Supprimer
  4. moi c'est penser aà l'organisation des we à venir et des voyages de septembre.
    Pour l'instant, je fais svt des we prolongés en juillet et aout
    les gands voyages sont souvent en dehors de cette période : septembre ou printemps. J'ai innové l'année dernière avec un voyage en novembre au Brésil.

    moi suis une folle de raison blanc dc qd j en mange c'est l'été
    Chouette article en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai rarement l'occasion de voyager en dehors des vacances scolaires, mais pour les quelques fois où je l'ai fait, je confirme : quel plaisir ! (moins cher, le sentiment d'être la seule en vacances, un vrai bonheur !)

      Merci pour ton petit mot. ;)

      Supprimer