lundi 24 octobre 2016

Self made homard, ou le bonheur de réaliser ses idées


Je crois qu'une des choses qui me plaît le plus dans le fait de graver, c'est le pouvoir d'autoréalisation de mes envies qu'elle me procure. Indépendamment du fait que la gravure est une activité exigeant beaucoup de patience et de minutie, je me surprends de plus en plus à consigner mes idées et mes flashs dans un petit cahier dédié à la gravure, dans la perspective de les réaliser lorsque j'aurai du temps devant moi. 

La liberté totale de choisir mon papier, son grammage, de fabriquer mon mélange d'encre afin de toucher du doigt l'exacte nuance que j'ai en tête… tout cela me plaît infiniment. Je suis sûre que je perds au final moins de temps que si je me lançais dans une infinie quête du graal à la recherche d'une affiche préexistante dans les dédales d'Internet, et qui correspondrait en tous points à ce que j'ai imaginé. 

Bien sûr, en bonne fan de créations papier que je suis, je reste la première à avoir des coups de coeur quasi quotidiens pour des créateurs que j'admire et/ou découvre, c'est une chose sur laquelle je resterai toujours sensible et curieuse. 
Je fonds littéralement sur cette affiche baleines depuis longtemps, par exemple, et je sais que l'unique raison pour laquelle je n'ai pas encore craqué, c'est que la baleine est justement un de ces animaux sur lesquels j'aimerais beaucoup moi-même réfléchir à un sujet de gravure. Je pense que j'ai besoin d'expérimenter ce sujet d'abord, avant de faire entrer cette affiche chez moi.

Mais pouvoir concrétiser de façon relativement simple ce qu'on a en tête procure tout de même un sacré bonheur, ambiance "c'est moi qui l'ai fait". Sans compter que cette option permet souvent de faire du bien au porte-monnaie. C'est peut-être un point à relativiser pour la gravure, car  c'est une activité qui exige un certain investissement de départ, les gouges de qualité étant chères, les encres également, tandis qu'il faut savoir opter pour les bons compromis dans son choix de papier… et voir s'il est possible de bénéficier d'une presse d'une manière ou d'une autre pour imprimer ses créations. Pour ma part, même si je rêverais d'en posséder une chez moi, je me contente pour l'instant de recourir à une presse professionnelle un jour par mois. À moi d'être suffisamment productive et assidue à la gravure sur mon temps libre chez moi pour optimiser chacune de ces journées en apportant de quoi réaliser plusieurs impressions, sur des plaques de linoléum que j'aurai pris le temps de préparer et graver en amont.



° Le mug aux petits chats vient de chez Anthropologie.
° Je grave avec des gouges de la marque Pfeil, je pense que c'est ce qui se fait de meilleur aujourd'hui, sans compter le fait qu'elles font de beaux objets, avec leur manche en bois et leur petit anneau doré.

Dans tous les cas, je suis certaine que vous avez vous aussi un domaine dans lequel vous êtes heureux de pouvoir réaliser vous-même ce que vous pourriez acheter dans le commerce, que ce soit en tissage, en DIY et bricolage divers, en cuisine... Je suppose aussi que toutes les personnes douées en couture se reconnaîtront dans ce sentiment, car si, en ce qui me concerne, j'en suis absolument incapable, j'ai toujours trouvé extraordinaire de pouvoir créer ses propres vêtements. De mon côté, c'est sur le papier (ainsi qu'à travers mes broderies !) que je préfère éprouver cette sensation. 

Ce homard est donc né dans ma tête. Il aurait pu y rester jusqu'à ce que je prenne le temps de me lancer à la recherche d'une jolie affiche. Après tout, le lèche-vitrine en ligne fait partie de mes sports favoris, remplir des paniers virtuels aussi, fouiller parmi les trésors cachés sur Etsy… j'aime tout cela. Mais pas cette fois. Cette fois j'ai été paresseuse, paresseuse à l'idée de passer peut-être des heures à chercher quelque chose s'approchant de ce que j'avais en tête, mais à qui il aurait manqué un petit quelque chose, qui n'aurait pas été assez ceci, un peu trop cela... Encore plus paresseuse à l'idée de consacrer tout ce temps à une quête que je n'étais pas sûre de pouvoir faire aboutir. Ce homard, je le désirais "comme ça", exactement "comme ça". 
J'ai été paresseuse, mais impatiente, aussi. Alors j'ai transformé la paresse en huile de coude, et du temps, j'en ai consacré, oh ça oui, beaucoup beaucoup, mais surtout, j'ai créé. Et ça, ça m'a fait beaucoup de bien. 




Est-ce qu'il vous plaît, ce homard né dans ma tête ? Êtes-vous, vous aussi, du genre à trouver le moyen de réaliser vous-même vos envies, lorsque vous ne trouvez pas exactement ce que vous cherchez dans le commerce ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Wow il est carrément canon! La gravure ça me fascine, je trouve ça magique et tellement beau! Mais bon, comme les journées ne font pas 48h, je me cantonne à la couture et au tricot, et j'admire le travail de gravure des autres, c'est bien aussi :) En tout cas ce sentiment de satisfaction du "fait maison"! Et une fois qu'on a gouté à ce plaisir, c'est dur de s'en défaire, j'ai de plus en plus de mal à acheter des produits tout fait quand je sais que je pourrais le réaliser! J'apprends la patience au passage! Enfin je fais des exceptions quant il s'agit de soutenir des petits créateurs, évidemment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci ! J'ai mis beaucoup de temps avant de m'y mettre, mais depuis que j'ai commencé, je reste fidèle à cette pratique avec laquelle je me suis découvert de vrais atomes crochus pour le calme qu'elle m'apporte. Il y a quelque chose de très agréable à graver le linoléum, qui est une matière relativement souple. Un jour j'essaierai peut-être la gravure sur bois, mais je crois que cette souplesse du lino me manquera très vite, et que j'y retournerai. Et puis, comme toujours, et comme tu le dis, il faudrait que les journées soient plus longues pour pouvoir explorer tout ce qu'il est possible d'explorer !

      Supprimer
  2. Ce homard est magnifique ! Je ne connais pas la gravure, et c'est dommage puisque le rendu est magnifique !
    Je confectionne aussi souvent ma propre décoration, soit pour des raisons financières soit parce que je ne trouve pas mon bonheur dans le commerce... Maintenant il m'arrive souvent de me dire: non je ne l'achète pas, je peux me le faire ;)
    Ma dernière réalisation: un édredon puisque je ne trouvais ni les bonnes dimensions, ni les bonnes matières dans le commerce !

    Lili
    Liliberty.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment Lili ! Bravo pour l'édredon, je ne me suis jamais vraiment aventurée sur ce terrain-là, mais je suis toujours très admirative des créations home made que je peux voir.

      Supprimer
  3. Ce homard est magnifique! La gravure me fascine. J'adore aussi pouvoir créer de mes propres mains mes objets déco, mes bijoux et comme beaucoup, j'ai du mal à acheter des objets quand je me dis que je pourrais le fabriquer moi-même. Passer du temps à créer soi-même ce qu'on désire donne encore plus de valeur à l'objet et la satisfaction qui en découle est du pur bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie !
      Nous sommes bien d'accord en tout cas.

      Supprimer
  4. Très chouette ce homard et j'aime beaucoup sa couleur!
    La gravure est domaine qui m'est totalement inconnu...mais le plaisir de créer de ses propres mains,ça oui! pour ma part, c'est la couture, essentiellement de la déco mais parfois des vêtements...

    Bonne journée
    Jessica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il y a toujours une part de surprise au moment de découvrir la couleur sur le papier, car le rendu une fois imprimé est toujours un peu différent de celui du mélange qu'on a fait avec les encres. Il faut intégrer ça dans le processus, pour créer des mélanges dont on sait qu'il faut s'obscurcir un peu par la suite, mais on n'évite pas les surprises !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup ton homard, il est très réussi :) C'est tellement mieux de réaliser soi-même ses envies qui nous ressemble à 100%! Tellement gratifiant! Il faut "juste" trouver/prendre le temps... Et autant j'adore créer, autant j'en manque cruellement (de temps^^)... comme nous tous :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie ! Le temps, le temps, oui, toujours lui !

      Supprimer
  6. Oh ce homard est superbe ! Pour avoir déjà expérimenté la gravure, tant sur linéoléum que sur bois, je suis vraiment admirative, car le résultat fait très professionnel et propre (moi j'avais toujours des bouts que je ne voulais pas qui dépassaient, ou des morceaux enlevés sans faire exprès, et le rendu était toujours tremblotant et très débutant). Je me contente donc de mon aquarelle et de mes crayons de couleur, ça n'a pas le même rendu parfait, mais c'est joli aussi et comme vous le dites si bien, ça fait du bien de coucher ses idées sur le papier ! :)
    Et en passant, j'aime chacun de vos articles, inspirant, beaux, et toujours accompagnés de très jolies photographies ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand, grand merci Cécile, ce commentaire me fait vraiment chaud au cœur. Je dois dire que je suis assez psychorigide sur la linogravure, dont le charme vient pourtant souvent des petits défauts qui la différencient d'un tirage off set. J'ai du mal à m'arrêter tant qu'il reste des petits défauts, je creuse encore, je réimprime, réimprime et réimprime encore jusqu'à ce que j'atteigne la netteté souhaitée, que les blancs soient parfaitement propres, etc. C'est un long et beau duel avec la matière, mais j'aime ça !
      Je suis très touchée par les mots que vous m'adressez au sujet de mes articles. Je viens de cliquer sur votre nom et de découvrir de bien belles illustrations aussi sur votre blog. Je retournerai les regarder de plus près quand il se fera moins tard. ;)

      Supprimer