mardi 21 février 2017

Broder les pulls jacquard


Je suis très contente de vous retrouver, aujourd'hui, avec un nouvel article créatif placé sous le signe de la broderie. Mon séjour au Portugal m'a fait définitivement passer à l'heure printanière, et la broderie que je partage avec vous sera donc à coup sûr ma dernière broderie de l'hiver. Si je commence à voir affleurer dans ma tête des influences plus fleuries, je dois dire que j'ai énormément aimé broder l'hiver : cette saison n'a cessé de me renvoyer à de nouveaux défis, et je me suis découvert une passion pour broder les pulls d'hiver bien moelleux, leurs textures fofolles et leur petit côté fluffy. J'espère que je trouverai dans l'univers printanier de quoi continuer à tester de nouveaux effets, car c'est toujours très stimulant de trouver matière à se renouveler dans sa pratique créative, quelle qu'elle soit. 

En attendant, je vous présente mes deux derniers compères de l'hiver.  

Il était pour moi impensable de refermer la page de l'hiver sans m'être confrontée à la broderie d'un pull jacquard. J'y ai pensé plus d'une fois au cours de mes précédents dessins brodés, mais toujours en fin de broderie, et chaque fois, j'ai préféré m'abstenir plutôt que de plaquer cela sur un travail fini.

Pour cette dernière broderie de l'hiver, donc, j'ai intégré cette envie dès mon projet de départ, de sorte que j'en ai fait l'objectif principal de mon dessin. Je me suis doucement laissée influencer par un pull que j'ai dans mon dressing, et ensuite, j'ai composé mes associations de couleurs, réfléchi à mes motifs pour rappeler l'esprit jacquard. Pour cela, le dessin préparatoire a été indispensable. J'aime dessiner directement sur le tissu, mais j'opte de plus en plus pour un bref croquis au préalable, ne serait-ce que pour m'assurer des couleurs choisies, voir où je veux aller, et... ne pas faire fausse route, tout simplement !



Pour composer le pull de cet ours élégant, j'ai d'abord brodé un pavage en damier sur tout le devant du pull, en utilisant un point de tige


Ensuite, je suis passée à l'étape "coloriage", en remplissant un carreau sur deux à l'aide du passé plat.

De la même manière, j'ai rempli les carreaux restants avec une couleur contrastante. 
Les manches sont réalisées au passé empiétant, avec l'ajout de quelques lignes au point de chaînette, pour rappeler l'esprit d'un pull aux détails torsadés. 

J'ai ajouté un col et des épaulettes couleur camel au passé plat, histoire de bien correspondre au style de vêtements que j'affectionne dans la vraie vie. (broder des vêtements qu'on aime plutôt que de les acheter systématiquement, ça calme quelques frustrations ! :)

Pour le pull de la demoiselle, assurément ce qui m'a demandé le plus de travail, j'ai d'abord brodé la base du pull (en bleu pâle)  au passé empiétant.

La bande verte en ligne brisée est brodée au point de chaînette.

La ligne brisée marron est brodée au passé plat à nouveau. Si vous vous lancez dans ce genre de broderie, c'est quelque chose que je vous conseillerais, d'alterner les points et les textures : si je brode une bande au point de chaînette, je change de point pour la bande suivante.

Les petites boules bleues que vous distinguez sur la bande marron sont réalisées une fois la bande finie, avec un point de noeud.

Enfin, pour la partie supérieure du pull, toujours en bleu pâle, j'ai d'abord brodé les petits motifs bleu gris (au passé plat), autour desquels j'ai suite "rempli" les espaces restants en utilisant à nouveau le passé empiétant.

Et le col, en vert, est brodé au passé plat.


Pour récapituler :

- J'ai utilisé les fils moulinés de chez DMC.
- Les contours des personnages sont brodés au point de tige (1 fil, réf. 938)

La demoiselle :
- base du pull bleu pâle au passé empiétant (2 fils, réf. 415)
- bande verte au point de chaînette (2 fils, réf. 320)
- bande marron au passé empiétant (2 fils, réf. 3790)
- points bleu pâle au point de noeud (2 fils, réf. 415)
- motifs bleu gris au passé plat (2 fils, réf. 413)
- col au passé plat (2 fils, réf. 320)

L'ours : 
- contours du damier au point de tige (2 fils, réf. 336)
- carreaux marine et rouges au passé plat (3 fils, réf. 336 et 347)
- manches au passé empiétant (3 fils, réf. 336) + ajout de quatre lignes en point chaînette (3 fils, marine plus sombre, dont je n'ai plus la référence).

Ils vous plaisent ces deux compères ? 
Vers quoi vous portent vos envies, pour le printemps ? (qui sait, peut-être arrivera-t-il plus vite en mutualisant nos envies !)
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Bravo, c'est superbe!
    Envie de couronne de fleurs pour le printemps...et de petites tenues!

    RépondreSupprimer
  2. Épatant \O/ Et drôle par-dessus le marché :)

    RépondreSupprimer
  3. je suis admirative du pull de la jeune fille!!!

    Jessica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jessica ! Il a été passionnant à broder (long, mais passionnant !) ;)

      Supprimer