vendredi 24 mars 2017

La poésie des phares : le Petit Minou


J'ai toujours été fascinée par les phares. Je suis capable de collecter des images de phares du monde entier sur internet, de comparer les phares américains et les phares bretons, de pointer du doigt mon petit préféré. J'ai envie de les dessiner tous, et je rêve de découvrir un jour ceux qui surveillent la mer de l'autre côté de l'Atlantique. 

Pour l'heure, je ne suis pas en reste avec le patrimoine maritime que m'offre la Bretagne, où, même si les phares sont désormais automatisés voire inactifs, je continue de percevoir une certaine poésie chez ces grands bonshommes qui prennent le vent et les vagues.

Je n'avais encore jamais vu le phare du Petit Minou, mais son seul nom me suffisait pour savoir que ce serait chose faite un jour. Il y a quelques semaines, je me suis enfin décidée à me rendre dans la commune de Plouzané, et je dois avouer qu'il s'est directement hissé au sommet de mes phares favoris.

Il faut dire que ce phare en impose, par les perspectives folles qu'il offre lorsqu'on arrive en haut du fort sur lequel il est construit. Ces remparts, ces rochers, parfait jeu de pêle-mêle entre la main de l'homme et la Nature, tout ceci participe à ce que les lieux versent dans un romanesque assez grandiose. J'ai découvert l'endroit par un jour de grand vent, qui m'a fait craindre plus d'une fois de perdre mon fidèle Borsalino ! Il régnait une de ces lumières entre-deux si caractéristique de la Bretagne, mais je pense que le phare doit aussi être absolument superbe à découvrir au lever du Soleil,  et même, et même, pour les plus aventureux, un jour de tempête. 





Vous aimez les phares, vous aussi ? Dites-moi le nom ou la situation de votre petit préféré, qu'on construise ensemble une jolie collection d'images...
EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Bonjour, pour moi j'en ai deux le phare de Goury et le sémaphore de la pointe d'Agon tous deux dans la manche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas la Manche, mais je suis sûre qu'un jour, quand j'en aurai fini d'explorer la Bretagne en long et en large, je remonterai un peu plus au nord pour aller découvrir d'autres pépites de bord de mer comme ces deux endroits que tu cites. Merci de les avoir partagés par ici !

      Supprimer
  2. je connais bien ce phare, j'adore le coin. Les navires jetaient les chats à ce niveau avant d'arriver au port (d'ou son nom ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! J'aimais le petit nom de ce phare, mais je n'avais pas pris connaissance de son explication : mon amour pour les chats en prend un coup !

      Cet endroit est magnifique, en tout cas, je connais finalement peu cette partie du Finistère, et je me rends compte du nombre de balades qu'il me reste à y faire.

      Supprimer
  3. Pas de phare dans mon quotidien nordiste mais beaucoup de beffrois, qui sont un peu nos phares à nous! Tu me donnes une idée avec ton article. Affaire à suivre... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélé, ravie d'avoir pu t'inspirer une idée d'article. ;)

      Supprimer
  4. Les photos sont si jolies, l'océan me manque beaucoup à Paris et je mesure ma chance de me dire que tout bientot je pourrais entendre le bruit des vagues et le cri des mouettes; en attendant tu me donnes envie de visiter la Bretagne que je ne connais pas du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de t'y rendre un jour. Le littoral breton a tellement de charme et de caractère à dévoiler ! Profite bien en tout cas du bruit des vagues qui t'attend prochainement, où que ce soit.
      Moi c'est Paris qui commence à me manquer, comme ça me revient régulièrement lorsque je m'en éloigne trop longtemps : en 6 ans, c'est la première fois que je passe 4 mois sans voir cette ville. Ca me chagrine un peu de songer que cette année, je ne verrai pas les arbres en fleurs au pied de Notre-Dame, mais je me console en me disant que je retrouverai Paris avec d'autant plus d'enthousiasme, comme c'est le cas pour chacune de nos retrouvailles depuis que je n'y vis plus.

      Supprimer
  5. Moi aussi je suis fascinée par les phares, j'en ai vu de superbes en Nouvelle Angleterre justement et ça m'a rappelé que j'adorais une série quand j'étais petite d'une famille qui vivait dans un phare. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Nouvelle Angleterre ! Cet endroit est une véritable idée fixe dans ma tête, je compte absolument y faire un voyage un jour. Rien que pour les phares !

      Supprimer